02 98 10 48 22

Préparer la vente de son entreprise en Bretagne (Finistère, Morbihan, Côtes-d’Armor, Ille-et-Vilaine)

La vente de votre entreprise, quel que soit le moment de votre vie d’entrepreneur (départ en retraite, vente pour réorientation…), est un moment crucial.

Par expérience, nous savons qu’il est nécessaire de bien travailler en amont une transmission afin qu’elle soit réussie pour tous les acteurs (cédants, acquéreurs, salariés…). Notre cabinet investit beaucoup de temps à discuter, travailler le projet de cession avec le cédant et son expert-comptable. En effet, la décision de vendre sa société doit se murir au regard de vos projets futurs, de votre fiscalité de cession et surtout de la situation de votre entreprise.

Nous sommes persuadés par notre expérience que, pour vendre dans de bonnes conditions, il est nécessaire de :

1. Continuer de faire vivre l’entreprise

Il est primordial de continuer à « développer » votre entreprise. En effet, un acquéreur recherche une entreprise disposant d’un potentiel de progression, ou du moins, d’une bonne visibilité sur son marché / carnet de commandes. Il recherche aussi une entreprise qui continue « d’entretenir » ses équipes et son personnel.

Même s’il ne faut pas obérer les capacités de marge financière de l’entreprise, nous conseillons toujours de continuer à investir … dans le matériel … dans les équipes. Et ,notamment, car une cession d’entreprise ne se réalise pas dans le mois de la prise de décision de vente.
En parallèle, nous vous conseillons de mener des actions pour réduire les coûts et améliorer la rentabilité de l’entreprise. Il vaut toujours mieux avoir réalisé des économies que de vendre à un acquéreur un « potentiel d’économies » toujours très difficile à analyser/valoriser.
Il faut donc optimiser votre fonds de roulement et votre trésorerie (délais de paiement clients réduits, recouvrement des dettes assuré, paiements fournisseurs maîtrisés, et un niveau de stock rationalisé).

L’état de l’économie étant une source de questionnement pour les acquéreurs, il est important, dans la mesure du possible, de réduire la saisonnalité de votre chiffre d’affaires et/ ou la dépendance à un seul marché/client.

2 Savoir-faire et faire-savoir

Il faut continuer à investir dans votre communication. Être visible permet de travailler votre notoriété, continuer à fidéliser vos clients mais aussi peut vous rendre visible de confrères / concurrents qui sont peut-être de potentiels repreneurs pour votre entreprise.

3 « Dépersonnaliser » la gestion

Pour un acquéreur une des plus grandes questions lors de la reprise est d’identifier le niveau de dépendance des clients, des salariés par rapport aux compétences du chef d’entreprise. Aussi, il faut minimiser cette dépendance et éviter tout risque de disparition de savoir-faire ou de part de marché lors de la passation. Cette étape doit s’anticiper, car elle nécessitera peut-être de stabiliser vos équipes, de faire monter certains salariés en compétence / formation…

4 S’entourer pour ne pas négocier seul

Un cabinet de transmission complètera la vision externe de votre entreprise, que votre expert-comptable aura travaillée avec vous. En tant que conseil spécialisé en cession de PME nous vous aidons à valoriser votre entreprise et sa présentation. Nous diffusons votre offre et filtrons les acquéreurs, pour que vous ne rencontriez que les plus pertinents. Nous négocions, déminons les sujets afin que vous conserviez une excellente relation avec le repreneur, gage de la pérennité de la reprise !

Retrouvez le cabinet Axe Avenir sur le Forum « Terre d’entreprises » à Quimper le 24 novembre 2016.
axe avenir cession financement entreprise forum terre entreprise quimper