02 98 10 48 22

Projet de porter à huit ans les études de pharmacien d’officine

Les pharmaciens d’officine et leurs représentants se divisent sur la question de l’allongement de la durée des études pour devenir pharmacien.

C’est la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) qui a proposé le 08/02/2016 que « lors de la grande conférence de santé […] soit annoncée la création d’un diplôme d’études spécialisées (DES) de pharmacie générale permettant l’accès à la profession au terme de 8 années d’étude. […] Le cursus universitaire français doit désormais s’organiser autour de trois niveaux de diplômes : la licence en 3 ans, le master en 5 ans et le doctorat en 8 ans ».

L’Europe a en effet organisé trois grades universels (LMD) : la licence en 3 ans, le master en 5 ans et le doctorat en 8 ans. Problème, en France les études de pharmacie « filière officine » sont effectuées sur six années. Pour rappel, des décrets de 2014 ont déjà inscrit les études en pharmacie dans le système LMD conformément au cadre européen. Les premiers cursus arrivent à leur terme courant de l’année universitaire 2015-2016, et donneront lieu à une première évaluation. Durée des études et contenu des programmes seront alors redébattus par la profession.

La Grande Conférence de la santé 2016 a également évoqué la modulation régionale du numérus clausus national. Le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, en charge de la démographie des pharmaciens, est très favorable à cette mesure. En effet, le CNOP observe une faible mobilité des pharmaciens à l’issue de leur cycle de formation (70 % restent dans leur région de formation). Il a d’ailleurs lancé une étude permettant de projeter les besoins réels à venir (pharmaciens et internes).